mercredi 20 septembre 2017

La clinique médicale (mardi le 20 septembre)

Arthur s'est réveillé cette nuit en pleurant.  J'ai tenté pour la énième fois le biberon.  Il devait être affamé car il en a finalement bu la moitié.  Victoire!  Il faut dire qu'il n'a rien voulu boire de la journée hier et c'est à peine si j'ai réussi à lui faire avaler un peu de biscuit aux bananes dilué dans de l'eau.

Comme il toussait beaucoup ce matin, Charles et moi avons décidé de l'emmener à la Clinique médicale internationale.  C'est cette clinique qui a procédé à tous ses examens médicaux depuis son arrivée à l'orphelinat.   Le médecin qui l'a vu aujourd'hui est celui qui l'a examiné chaque fois.  Il a été super gentil et attentionné.  Il lui parlait en vietnamien afin de le calmer car il n'était pas content le moineau.  Finalement, il fait une rhyno pharyngite et nous avons pu prendre les médicaments sur place.

Pendant ce temps, notre précieuse Joanne a emmené les enfants au zoo et à la piscine.  Vraiment, j'ignore comment on s'en serait sorti sans elle.  Quel cadeau inespéré. Parce que cette troisième adoption est tellement différente des deux premières... D'abord, nous avons deux enfants dont nous devons prendre soin en plus du petit.  Le petit, il porte bien son surnom celui là... Il a 20 mois et il était encore nourri exclusivement au biberon.  On part de loin.  Il n'accepte aucune autre nourriture que son biberon.  Le reste lui lève le coeur. On ajoute tranquillement des céréales de riz dans son lait afin d'augmenter la teneur en protéines et en gras dans son alimentation.  On a du boulot de ce côté là à la fois pour lui apprendre à manger mais aussi pour le remplumer.  On constate sur les photos que lorsqu'il est arrivé à l'orphelinat en avril 2016, il était plutôt dodu.  Depuis il a tellement perdu de poids.

D'autre part, il ne marche pas encore.  Il se tient debout mais il n'est pas des plus solides.  C'est vrai qu'il est difficile d'apprendre à marcher dans une couchette...

Hier, lorsqu'on l'a déposé dans mes bras il était tellement raide que c'en était presque paniquant.  Aujourd'hui il s'abandonne de plus en plus.  Il veut que je le prenne, appuie sa tête sur mon épaule et me fait des sourires.


Au bureau d'immigration

Au zoo

Au zoo

mardi 19 septembre 2017

La rencontre

C'est toujours difficile de rapporter cette journée.  Les émotions sont à fleur de peau et les choses se passent tellement vite.  Nous nous sommes rendus à l'orphelinat ce matin avec la représentante de l'agence.  On nous a fait attendre dans une salle de réunion pour un temps qui m'a paru interminable.


Et puis, nous avons vu une nounou passer devant un porte avec un bébé dans les bras.  Antoine a crié que c'était Arthur.  Elle est entrée, c'était bien lui.  Le directeur de l'orphelinat l'a pris dans ses bras et est venu le déposer dans les miens.  C'était tellement rapide.  Heureusement, il semblait plutôt content.  Il est si petit...





Nous sommes allé voir son lit...

Sa nounou a voulu prendre une photo avec lui et nous.  Elle semblait un peu triste de le voir partir.  Ça m'a un peu rassuré.

Nous avons passé le reste de la journée entre le palais de justice, le photographe pour les photos de passeport, l'immigration.  Sans compter les multiples voyages en taxi dans une ville où la circulation est totalement anarchique.  J'ai pensé mourir quinze fois aujourd'hui.  C'est pire qu'en 2012 et c'est peu dire!

Il est tard maintenant et je dois aller dormir.  La suite demain mais je vous laisse quand même quelques photos et je vous parle du petit bonhomme demain.













lundi 18 septembre 2017

L'attente (lundi le 19 septembre)

Nous sommes à quelques heures de rencontrer notre fils.  Déjà le ventre est noué et l'esprit s'emballe... L'espace d'un instant, notre destinée à tous sera changée à jamais. Je me permets de croire que cet enfant qui nous attends renaîtra une deuxième fois dans cette famille que nous sommes.  Il est attendu, désiré et déjà aimé.  Bienvenue petit Arthur.

dimanche 17 septembre 2017

Première journée (lundi le 18 septembre)

Nous voilà enfin posés.  Nous sommes arrivés hier soir (dimanche le 17) vers minuit à l'hôtel.  Les enfants ont vraiment bien fait ça.  C'est loin en titi le Vietnam!  Le réveil a été un peu difficile mais la vue du petit déjeuner leur a ramené le sourire aux lèvres.  Aujourd'hui, la journée sera tranquille puisque nous allons chercher Arthur demain.  Nous devons nous reposer.  Nous irons faire quelques courses ce matin ainsi que des devoirs avant de tester la piscine cet après-midi.

samedi 16 septembre 2017

C'est un départ

Nous voilà attablé au restaurant de l'aéroport, en attente de notre vol vers Toronto.  C'est une longue journée qui s'annonce.  Les enfants sont fébriles et les adultes espèrent justes qu'ils seront calmes pendant le voyage!

samedi 9 janvier 2016

2015 en images

J'ignore pourquoi mais j'ai très peu pris de photo en 2015.  De longues semaines sans sortir l'appareil.  Une année entière sans jamais donner de nouvelles sur ce blogue.  Aucune inspiration.  Quelques moments difficiles.  Heureusement, beaucoup d'amour et de bonheur dans l'air aussi.

Ma cocotte en février. Avec ses oreilles de chat.

L'anniversaire d'Antoine en avril.  Sept ans et toutes ses dents!

Les chevreuils s'approchent de la maison.  Avril annonce le printemps.
 
 


En juin, le ciel s'éclaire de deux arcs-en-ciel.,,
 
Les bateaux sillonnent le fleuve... 

Ma Corinne flâne sur la grève...














Zacharie nous visite


Et Antoine joue au conquérant!

 
En Août, nous fêtons les cinq de Corinne à l'aquarium...
 
On s'amuse dans les jeux d'eau...




 

Et c'est la première rentrée scolaire pour la petite.

En septembre on rigole au souper...

Et on prend la pose.
 
En décembre, la neige se fait timide...
 
 
Un 25 décembre dans l'Outaouais, sans neige et avec une température anormalement chaude.  On cherche les cadeaux offerts par les lutins dehors.


 
 
De retour à la maison après les fêtes dans la famille.



 
Et si 2016 nous réservait une surprise????